Spartan Race Paris Super/Sprint – Margo

« Encore une Spartan!  On ne l’arrête plus » #unstoppable 😜

Pour cette édition Parisienne nous sommes invités chez Nico Nocif, le pompier au grand cœur. 👍
Samedi 7h30 départ du Bourget pour Jablines, où nous retrouvons les copaings Toulousaings Sandra Simon-Maurel, François Barthelemy et la SpartanFamily venue des 4 coins de la France pour cette session dans la Capitale.
Case retrait des dossards, consignes, petit échauffement et il est déjà l’heure de se diriger vers le sas pour le premier départ de cette Super. Je sautille aux côtés de Sandra et de nombreux autres sourires familiers. Le compte à rebours fait accélérer mon rythme cardiaque et je ressens tout mon corps prêt à détaler. À peine 200mètres parcourus que nous voilà déjà plongées dans une piscine de boue. Dans toute ma splendeur j’effectue une cascade en glissant sur le chemin de bois humide qui longe le lac, un roulé boulé incognito et ça repart. « Nan mais à l’eau quoi! » Les aventures de Miss Catastrophe ne s’arrêtent pas là: je m’accroche les cheveux dans le barbelé.. merci au spartiate gentleman qui m’a aidé à m’en dépêtrer!

J’ai adoré cette course pour plusieurs raisons. La principale est d’avoir couru quasiment tout du long avec ma partenaire Sandra, on s’est croisées, soutenues: @larueedesnanas en force! En suivant son exemple, je n’ai rien lâché: en attrapant seulement un verre d’eau à la volée aux ravitos pour ne pas couper la foulée.
La seconde est que pour la 1ère fois je n’ai pas ressenti le besoin de marcher durant la course (il faut préciser qu’il s’agit de la plus plate des Spartan France en terme de dénivelés..). J’ai appliqué les conseils run de Baptiste Leguevaque en gardant le buste bien droit et en m’aidant au maximum des bras à chaque impulsion. On ne pourra pas dire que j’ai fait ma « feignasse » cette fois!!

Passons aux comptes… 5 obstacles loupés; bon voici mes « excuses »:
-Mur d’escalade: nulle! Les premières prises étaient pleines de boues et hyper glissantes..
-Javelot: (mais l’après-midi sur le Sprint je le passe donc rien n’est impossible!)
-Poutre montante: quelle honte pour une ancienne gymnaste grrrr.. La montée était ultra glissante, mon pied n’accroche pas et engage la marche arrière.
-Olympus: un peu déçue de ne pas le passer cette fois-ci, descendue sur les prises basses, il m’est trop compliqué de me hisser..
-Monkey: je chute aux derniers anneaux (il me hante celui-là!), de toute façon je ne suis pas certaine que j’aurai eu le grip suffisant après course de 15kms et ?? obstacles, pour passer en force les 2 derniers modules cordes.

Le petit short vert de Lorena Boxeuse n’est pas loin mais je ne parviens pas à la rattraper. Je termine 13ème élite en 2h03: mon meilleur temps sur une Super.

L’après-midi j’encourage Guillaume Pace Molinier sur la Sprint Élite. Je cours dans tous les sens pour essayer de le rattraper d’un obstacle sur l’autre. Un tour du lac plus tard, j’arrive tout juste pour voir son sourire jusqu’aux oreilles sur la ligne d’arrivée. Un câlin boueux et il me tend fièrement sa pièce qualificative pour les championnats mondiaux Spartan, le sésame!

A 16h nous voilà à nouveau dans le sas! Cette fois en mode Fun sur la vague des 300 organisée par @Tr1be . Nous nous sommes éclatés avec le groupe des « voisins en folie ». Ce partage d’expérience est vraiment 🔝 autant pour les accompagnés que pour les accompagnateurs.

L’ambiance sur les Spartan c’est quelque chose quand même!!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s